L’association Colosse aux pieds d’argile lutte depuis 2013 contre les violences sexuelles dans le sport. On en parle avec Emeline Wattez intervenante sur la Région Grand Est.

Bonjour Emeline, pourrais-tu nous présenter l’association Colosse aux pieds d’argile.

L’association Colosse aux pieds d’argile est une association qui œuvre pour sensibiliser sur les risques de violences à caractère sexuel, que ce soit les jeunes à partir de 8 ans ou les adultes (entraîneurs, dirigeants, parents, professionnels ou bénévoles).

Le fondateur – Sébastien BOUEILH – lui-même victime à l’adolescence – est un ancien rugbyman – et s’est vite rendu compte qu’il y avait beaucoup de situations à risques dans le cadre du sport et que le sujet n’était pas ou peu abordé dans le milieu.
Le sport est donc notre domaine de prédilection, mais ces violences existent bel et bien partout. Nous sommes donc amenés à intervenir dans différents milieux liés à l’éducation, l’enfance, la jeunesse, l’animation, etc. 

Notre objectif est d’informer pour mieux protéger les enfants et les adultes, sensibiliser ; contribuer à libérer la parole des victimes potentiellement présentes dans l’auditoire et les accompagner.

Logo-Colosse

Tu interviens sur toute la Région Grand Est, pourrais-tu nous en dire plus sur tes missions, les grands axes de sensibilisation et les différents publics avec qui tu échanges.

En effet, j’interviens sur les dix départements du Grand Est ! Le territoire est vaste ! Je me déplace auprès des structures (associations, établissements scolaires…) qui me sollicitent – soit suite à une situation délicate ou des révélations graves, soit suite à une prise de conscience. On échange sur le projet de prévention et les problématiques éventuellement rencontrées.

En fonction, je vais intervenir auprès des jeunes ou des adultes ou les deux ! On peut notamment proposer ce que nous appelons un “pack club” : on intervient auprès des enfants sur un après-midi. On fait des petits groupes par tranche d’âge. Et l’équipe qui ne joue pas, participe à l’atelier de sensibilisation et il y a un roulement. Puis le soir, on intervient auprès des adultes. 

Nous abordons – en fonction des groupes et de l’âge – différents sujets comme l’intimité et le respect de l’intimité (notamment dans les vestiaires/douches par exemple), les gestes interdits… qu’est-ce que les violences sexuelles exactement ? Que dit la loi ? Nous parlons également bizutage, harcèlement, violences sexuelles numériques. Nous échangeons également beaucoup avec les adultes de terrain sur les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour réduire les risques et s’en protéger. Le sujet est finalement plus vaste qu’on ne l’imagine, car très souvent, on limite les violences sexuelles aux affaires de viols ou d’agressions sexuelles, mais c’est beaucoup plus large !

Puis il y a les violences d’adultes commises sur des enfants, mais aussi des actes de violences entre enfants. Il y a la violence dans le cadre du sport, et celle que l’enfant peut vivre en dehors. C’est là aussi que les dirigeants et les entraîneurs en particulier ont un rôle à jouer dans la détection d’un enfant en difficulté. 

Pass Sport 2022

Toujours un peu « tabou », comment ouvrir la discussion, mais surtout comment réagir face à une victime ?

Le sujet est effectivement très tabou. Les choses bougent, la parole se libère. Le sujet reste cependant délicat à aborder. Il est tabou, et il fait peur aussi, car il y a une prise de conscience sur le fait que ce ne sont pas des cas isolés qui n’arrivent qu’aux autres. Tout le monde est concerné !

Et statistiquement, il y a des enfants concernés au sein des clubs. C’est pour cela qu’il faut en parler ! Plus on en parlera, plus on aura de chance de briser ce tabou et d’aider les victimes à prendre la parole à leur tour. Et si une victime se manifeste, il faut accueillir sa parole sans jugement, l’orienter vers des professionnels pour qu’elle puisse être accompagnée et surtout alerter. 

Quelle est la démarche à suivre pour les clubs de handball qui souhaiteraient mettre en place une intervention de prévention et de sensibilisation aux violences sexuelles ?

Categories:

Tags:

Les commentaires sont fermés

[La vie de nos talents] 🇫🇷𝗘́𝗾𝘂𝗶𝗽𝗲 𝗱𝗲 𝗙𝗿𝗮𝗻𝗰𝗲 𝗨𝟭𝟵Félicitations à Mathis, pensionnaire du Pôle Excellence de Strasbourg, qui participera au stage équipe de France U19 du 2 au 8 janvier 2023. Le stage sera décomposé en deux parties : ▪️ 2-3 janvier : Rassemblement à la Maison du Handball 🤾🏻‍♂️ ▪️ 3-8 janvier : Stage à Viana Do Castelo 🇵🇹 Bon stage Mathis 💪🏼🔥Sarrebourg Moselle Sud Handball ... Voir plusVoir Moins
À voir sur Facebook
✨ PÔLE MASCULIN ✨A partir de demain, 1⃣9⃣ joueurs du Pôle Auvergne Rhône Alpes seront réunis pour un stage de 3 jours. Et ils ne seront pas seuls 😉 Leurs homologues de la Ligue Bourgogne Franche-Comté de Handball, de la Ligue Grand Est de Handball & de la Ligue Provence Alpes Côte d'Azur de Handball + Ligue Corse de Handball seront présents. Bienvenue aux joueurs et aux staffs de ces Pôles !A noter que les 2⃣ matchs de mercredi seront diffusés en direct sur notre chaîne YouTube ⬇⏰ 16h00🔹 Bourgogne Franche-Comté 🆚 Grand Est⏰ 18h00🔹 Provence Alpes Côte d'Azur Corse 🆚 Auvergne Rhône Alpes🎥 ➡ www.youtube.com/@ligueaurahandballℹ ➡ aura-handball.fr/pole-masculin-aura-stage-et-tournoi-de-preparation#aurahandball ... Voir plusVoir Moins
À voir sur Facebook
fr_FRFrench