Vous êtes sur
Accueil > La Ligue > À la rencontre de … Philippe Bana

À la rencontre de … Philippe Bana

À l’occasion de sa venue à Nancy pour rencontrer les élus du Territoire Grand Est ce Vendredi 22 Avril, nous sommes allés aborder Monsieur Philippe BANA, président de la Fédération Française de Handball :

Question 1 : Que ressentez-vous d’être aujourd’hui présent à Nancy ? 

Nous sommes en Grand Est dans ce qui est certainement l’histoire du Handball. C’est la plus grande Ligue de France avec une grande culture et une riche histoire. De ce fait, c’était un véritable défi que d’associer les anciennes régions sous une même bannière et je trouve que Jean-Marie NOEL a réussi à associer tous les acteurs avec une véritable vision d’équipe. 

Aujourd’hui, tous les indicateurs sont au vert avec à la fois le projet Ligue et à la fois la performance avec le Handball professionnel masculin et féminin. On observe une poussée générale extrêmement forte. 

Le Grand Est est aujourd’hui la locomotive du Handball Français. 

Question 2 : Après 2 ans à la présidence, quel bilan tirez vous sur le Handball Français ?

Nous sommes dans le challenge que nous attendions : extrêmement difficile. Nous sommes dans un contexte de sortie COVID, avec des questions autour du modèle économique et d’autres sur les réformes de structure.

Malgré cela, nous avons eu la chance de réussir très vite et ce n’est pas le fruit du hasard. Tous les acteurs du Handball travaillent énormément, que ça soit les territoires et les clubs. Nous avons fait un bond de +16% de licenciés par rapport à la saison dernière, portant le nombre de licenciés à plus de 450.000. C’est notamment une formidable conséquence des résultats aux Jeux Olympiques qui a boosté l’attractivité de notre pratique. 

Les clubs ont été aux rendez-vous, les plans de reprise ont bien fonctionné. Nous sommes en train de réussir les paris que nous avons tentés, comme celui de consacrer 5 millions d’euros pour les licenciés reprenant une licence.

Désormais, nous pouvons nous attacher à 2024, à solidifier tout ce que nous avons commencé à faire. On espère déjà revenir à un demi-million de licenciés.

On a également lancé cette semaine la fondation Hand’Solidaire avec Marie-George BUFFET, Nathalie IANETTA (Directrice des sports de Radio France), Jean-Luc REICHMANN (animateur TF1, comédien et humoriste) qui servira à aider les projets de tous les clubs, de tous les territoires sur l’écologie et sur d’autres sujets que nous n’avons pas imaginé de suite mais que nous sommes déjà en capacité de faire.

Nous avons fait beaucoup de choses en peu de temps, et comme nous réussissons, nous pouvons en faire plus. 

Question 3 : À quelques jours de votre première AG à Pau en présentiel, êtes-vous impatient d’y être ?

Cette AG vous savez, c’est comme l’Arlésienne : on devait la faire en 2020, puis en 2021 et elle vient enfin en 2022. Nous avions déjà organisé un séminaire avec tous les acteurs quand la pandémie allait un peu mieux l’année dernière mais c’est formidable de pouvoir ainsi se retrouver tous ensemble. Nous allons retrouver l’ambiance des grands moments dans une région importante pour le Handball. C’est l’heure de la fête, mais nous n’aurons pas le temps de la faire tant le TGV du Hand est parti à grande vitesse pour Paris 2024 et c’est cela qui nous occupe le plus. 

Merci à Monsieur BANA d’avoir pris le temps de nous répondre ! 

Articles similaires
Haut de page
fr_FRFrench